les bols tibÉtains

**********

 

Selon certains écrits, ils seraient apparus entre 4000 à 5000 ans av. JC.

Ils auraient été fabriqués par des Chamans Bôn, ermites et nomades forgerons venant de Mongolie.

Utilisés au Népal et au Tibet notamment par les Moines Bouddhistes pour la méditation, la musique cérémonielle religieuse, les offrandes rituelles traditionnelles, comme instruments de musique traditionnels, pour la guérison etc...

Ils étaient constitués selon la tradition d'un alliage de 7 métaux

correspondant aux 7 Chakras principaux associés aux planètes.

- Plomb ( Chakra racine Muladhara/Saturne )

- Étain ( Chakra sacré Svadhistnana/Jupiter )

- Fer ( Chakra plexus solaire Manipura/Mars )

- Cuivre ( Chakra du cœur Anahata/Vénus )

- Mercure ( Chakra de la gorge Visuddha/Mercure )

- Argent ( Chakra du front Ajna/Lune )

- Or ( Chakra Coronal Sahasrara/Soleil )

En fonction des différentes proportions de métaux qu'ils contiennent, les aspects seront différents, du noir mat au doré le plus brillant,

y compris une différence dans les sons.

L'épaisseur aura aussi son importance au niveau sonore. 

Il existe d'autres Bols contenant moins de métaux, 3 ou 5 et certains plus avec 12.

Les bols peuvent être également utilisés

pour le nettoyage d'une pièce afin d'évacuer les énergies négatives. 

La fabrication

*******

Dans la forge avec les marteleurs...

L'alliage de 7 métaux va être déposé dans un pot en matériau réfractaire

appelé " creuset " et placé dans un four à haute température.

Ensuite une fois fondu,

l'alliage sera placé dans un moule de manière à former une galette qui une fois sortie du four sera martelée à chaud par 3 marteleurs et un autre qui présente la galette avec une pince et la tourne au fur et à mesure des martèlements.

À partir de là, une première mise en forme sera effectuée et affinée par la suite jusqu'à ce que le chef marteleur termine seul.

 

S'ensuit une phase de polissage après avoir retiré un excédent de métal.

Ci-dessous une vidéo lors d'un voyage au Népal

de Jean-Claude Baïsse chez lequel je me fournis principalement en bols.

www.artisans-du-nepal.com

 

Une immense GRATITUDE 

à tous ces marteleurs qui font perdurer un art multimillénaire pour nous enchanter.

 

Le Gong

*****

Le Gong est un disque de métal, la plupart du temps en Alpaca ou en bronze formé et martelé pour créer une sonorité caractéristique.

 

En cela la fabrication demande un savoir faire très spécifique,

rendant chaque instrument unique, car fait de la main de l'homme.

De nos jours les Gongs sont majoritairement fabriqués en Asie et en Allemagne.

Pour les Manufacturiers chinois, fabriquer un Gong relève d'une tradition millénaire.

Ils ont développé un éventail impressionnant de types de Gongs.

De même la Chine, l'Indonésie ( Thaïlande, Birmanie, Bali...)

ont une longue tradition dans la fabrication des Gongs. 

Cela dit les instruments diffèrent

car ces Pays fabriquent principalement des Gongs à bosse centrale.

Ces Gongs se retrouvent dans les orchestres Gamelans, à l'entrée des Temples

ou à l'entrée de bâtiments.

( Source Emmanuel Gaillard www.gong-vibration.fr )

Ci-dessous plusieurs petites vidéos

montrant les différentes étapes de la fabrication d'un Gong chinois.

cliquez sur le lien ci-dessous...

http://arborea-gongs.com/fabrication.html

 

Merci de votre visite !